Logo de la Cité des métiers (c) Réseau international de la Cité des MétiersEn commission de l’Economie, de l’Emploi et de la Formation, le jeudi 1er mars 2018, Stéphane Hazée a interrogé le Ministre sur l’avenir de la Cité des métiers à Namur.

Pour rappel, le Ministre avait récemment confirmé l’abandon du projet de pôle multipartenarial envisagé autour d’une requalification du site du Sart-Hulet à Jambes.

Comme arguments pour écarter le projet soutenu par le précédent Gouvernement, le Ministre avait fait valoir d’une part, l’importance des investissements à prévoir pour effectivement réaménager le site et d’autre part, l’absence d’adhésion de l’ensemble des acteurs concernés à ce qui était proposé.

Face à ce changement opéré par le nouveau Gouvernement, Stéphane Hazée a souhaité voir comment les choses pourraient évoluer dans le futur. Il a mis en effet l’accent sur les besoins importants en termes d’infrastructures dans le domaine de la formation sur Namur, pôle éducatif d’envergure, la nécessité de relocalisation pour plusieurs organismes (pour certains bâtiments du FOREM à St-Servais ou Bomel ou pour l’IFAPME) tout comme l’intérêt de rassembler les acteurs de la formation et de développer les synergies entre eux.

Stéphane Hazée a interrogé le Ministre pour savoir s’il est prêt à construire un projet alternatif, sur un autre site qui regrouperait les opérateurs de formation, de manière à pouvoir répondre aux besoins identifiés et aux opportunités soulevées.

Dans sa réponse, le Ministre a tenté de justifier sa décision, tout en admettant un manque de concertation. Il a aussi indiqué qu’il « reste ouvert » pour l’avenir afin de répondre aux besoins du FOREm et de l’IFAPME et de trouver une « solution alternative » en la matière. Stéphane Hazée l’a invité à la construire avec les partenaires réunis au sein du Bassin Emploi – Formation – Enseignement qualifiant.

Pour en savoir plus: lire la question orale de Stéphane Hazée du 1er mars 2018 et l’échange qui s’en suivit.

Share This