En commission des Pouvoirs locaux, Stéphane Hazée est revenu sur les différentes facettes du dossier Publifin-Nethys et sur le suivi des recommendations adoptées par le Parlement. Il a ainsi interpellé la Ministre sur la non-évolution du dossier Publifin – Nethys.

La Ministre a répondu que « ni son administration, ni son cabinet n’ont eu connaissance de la note d’orientation (pourtant annoncée par Publifin pour la fin mars ; ndlr) ni du calendrier d’autres prises de décision ».

Et puis ? Et puis c’est tout !

La mise en oeuvre des recommandations de la commission d’enquête tardent depuis plus de 9 mois. Les mesures que l’intercommunale a elle-même annoncées pour la fin mars (recalibrage du périmètre d’activités, révision des délégations de pouvoir envers le management, suppression de Finanpart, …) n’avancent pas non plus.

Ceux qui tirent les ficelles sont toujours en place. De grandes opérations continuent à être décidées, sans que les pouvoirs locaux ne soient associés à ces choix stratégiques notamment autour de la SOCOFE, justement qualifiée de ‘base de repli’ de ceux par qui le scandale est arrivé (MM. Gilles, Pire, Drion et Moreau) dans Le Soir.

Faisant le tour et l’amer constat qu’il n’y a pas d’évolution, Stéphane Hazée a appelé la Ministre à mettre en demeure Publifin et Nethys pour que soient mises en oeuvre sans plus attendre les recommandations de la commision d’enquête parlementaire. Cette motion, déposée en commission, sera mise au vote en séance plénière le mercredi 9 mai 2018.Pour en savoir plus: voir l’interpellation de Stéphane Hazée en date du 24 avril 2018 et le projet de motion de Stéphane Hazée du 24 avril 2018.

Pour en savoir plus: voir l’interpellation de Stéphane Hazée en date du 24 avril 2018 et la motion adoptée par le Parlement de Wallonie le 9 mai 2018 sur la base du projet de motion déposé par Stéphane Hazée.

Share This