Ecolo a, dans la foulée d’un séminaire sur la biodiversité regroupant plus de 70 acteurs de la biodiversité, déposé la proposition de résolution 1133 visant à apporter une réponse urgente, transversale et d’envergure au déclin de la biodiversité et des richesses qu’elle procure à la Wallonie.

Celle-ci a fait l’objet, par Philippe Henry et moi-même, d’une présentation en commission le 16 juillet. Vous en trouverez ici l’extrait du compte-rendu.

Nous avons en effet souhaité que ce texte soit d’ores et déjà évoqué, vu l’urgence et puisqu’il ne reste qu’une année à cette législature.

La qualité du texte a fait l’objet d’une reconnaissance des parlementaires présent·e·s ; les constats, très bien étayés, ne peuvent en effet guère être contestés.

La réaction des autres partis a toutefois été diverse : le PS a proposé des amendements au texte pour pouvoir le voter, le Cdh et le MR étant plus attentistes.

Le ministre Collin a tenu à rappeler les diverses mesures qu’il a prises ou prolongées en matière de biodiversité. Sans nier les avancées de ces mesures, ECOLO a regretté qu’elles ne soient pour la plupart que des mesures isolées et à court terme, sans véritable stratégie et dont on ne mesure pas l’impact en réalité. Alors que la proposition de résolution que nous avons déposée vise, notamment, à inscrire ces mesures dans un cadre beaucoup plus large, transversal et à long terme. Tout en demandant aussi la prise de mesures urgentes.

Le Ministre a, aussi, annoncé – fort opportunément – la tenue d’ateliers de la biodiversité à l’automne, après les élections communales. Ces « ateliers » ne sont pas du tout définis à ce stade : l’objectif, la méthode, les acteurs impliqués ne sont pas précisés.

Comme vous le lirez dans le compte-rendu, nous souhaitons poursuivre la démarche pour avancer de manière résolue en Wallonie. La discussion se continuera en commission le 17 septembre, pour avoir des précisions du Ministre sur sa proposition de tenir des ateliers de la biodiversité.

Sur la résolution elle-même, nous accueillons volontiers des amendements. Si vous souhaitez approfondir le travail et proposer des améliorations à notre texte de résolution, n’hésitez pas à nous les faire parvenir ou à écrire aux parlementaires membres de la commission

Share This