[Communiqué du 09/10/2018]

 

Un Conseil Européen de l’environnement se tient ce jour à Luxembourg. A son ordre du jour des sujets très importants : la préparation de la Cop24, après la publication hier du rapport du GIEC, et la limitation des émissions polluantes des voitures. Une fois de plus la Belgique, brille par son manque d’ambition ! Entre un Premier Ministre qui n’est au courant de rien et renvoie la responsabilité à la Région Wallonne… et un Ministre Wallon qui est absent du Conseil, le désintérêt pour la question climatique est flagrant !

« C’est une honte », dénoncent Patrick Dupriez et Philippe Henry. « La lutte contre le dérèglement climatique est un combat de chaque jour à tous les niveaux. Mais aujourd’hui, à Luxembourg, c’était un moment de la plus haute importance. Le Ministre Wallon Carlo Di Antonio, qui représente pour l’instant la Belgique au niveau européen, se devait d’être présent ou de se faire remplacer ! »

On ne peut se contenter de doubles discours et d’engagements inconséquents. L’enjeu climatique nécessite des ministres à la hauteur de leurs responsabilités !

 

Share This