Image d'un barrage de gilets jaunes pour illustrerDepuis plusieurs mois, les gilets jaunes ont manifesté, en France mais aussi en Wallonie, et ont porté des revendications en matière de justice sociale et de démocratie. Le Ministre du Budget, de l’Energie et du Climat est allé à leur rencontre à l’occasion du blocage de l’un des bâtiments du Service public de Wallonie à la mi-janvier.

En commission, Stéphane Hazée est revenu sur cette mobilisation.  Il a d’abord salué l’initiative du Ministre qui a engagé un dialogue avec les gilets jaunes et lui a demandé s‘il avait fait rapport au Gouvernement et s’il en avait reçu mandat « pour pouvoir avancer vers des pistes concrètes ».

Malheureusement, le Ministre a indiqué n’avoir pas fait rapport au Gouvernement. Il a uniquement annoncé une prochaine rencontre avec les gilets jaunes afin de leur expliquer « ce qui est mis en œuvre pour répondre au mieux à leurs préoccupations ».

Stéphane Hazée a insisté sur la nécessité d’aller au-delà de simples explications sur ce qui est déjà fait. Il importe de passer à l’action !

Le Gouvernement wallon peut d’abord cesser de prendre des mesures contraires au message des gilets jaunes, comme ce projet de taxe forfaitaire pour l’assurance autonomie ou l’augmentation du prix de l’électricité pour une large majorité de ménages dans le cadre du débat sur le tarif d’injection pour les panneaux photovoltaïques.

Le Gouvernement peut aussi prendre des mesures concrètes, comme en matière d’accès au logement, d’économie d’énergie, de renforcement des possibilités de consultation populaire au niveau local comme au niveau régional, …

Pour en savoir plus : lire la question orale de Stéphane Hazée en date du 28 janvier.

Share This