Proposition de résolution - Reconnaissance par la Belgique de l'État de Palestine aux côtés de l'État d'Israël

Publié le 24/11/2014
Type : Résolution

Une récente mission parlementaire organisée en Israël/Palestine par la Campagne « made in illegality », à laquelle participaient des membres du Parlement wallon, a été l’occasion de prendre la mesure de l’importance d’agir pour une paix juste et durable.

 

Malgré la paralysie du Conseil de sécurité des Nations Unies, l’Union européenne (UE) et ses États membres disposent de la capacité d’agir.

 

Une action qui semble aujourd’hui primordiale est la reconnaissance d’un État palestinien, aux côtés de l’État d’Israël.

 

La reconnaissance de l’État de Palestine ne constitue certainement pas une solution miracle, mais elle permettrait d’adresser un message d’une portée politique et symbolique forte en faveur de la solution négociée à deux États.

 

L’État de Palestine a déjà été reconnu par plus d’une centaine de pays dans le monde. Au sein de l’UE, après la Suède, et les Parlements britannique et espagnol, une telle reconnaissance, émanant de la Belgique, donnerait du poids à cette réalité institutionnelle et à cette solution pour un modèle à deux États.

 

Une telle décision de reconnaissance bilatérale ne serait que la conséquence logique de la position adoptée par la Belgique en faveur de l’accession de la Palestine au statut d’État observateur aux Nations Unies en 2012 et de son admission comme État membre de l’UNESCO en 2011.


Accéder à l'intervention

Visualiser l'intégralité de l'intervention

    Retour aux Interventions
Share This