Les quatre Ministres belges de l’énergie se sont accordés sur le texte du futur pacte énergétique. Ce dernier constitue un enjeu majeur pour baliser la sortie du nucléaire de notre pays en 2025 mais également pour soutenir la production d’énergies renouvelables ou encore sortir du système des véhicules à essence et diesel.

Le refus de la NVA de valider ce texte aux niveaux flamand et fédéral fait craindre pour l’avenir de la transition énergétique en Belgique.

Le pacte énergétique sera-t-il balayé avant même d’avoir vécu ? Philippe Henry interrogeait hier le Ministre de l’Energie en séance plénière.

Le Ministre s’est montré optimiste quant à la légitimité de ce texte et la capacité du Gouvernement fédéral à prendre ses responsabilités sur l’avenir énergétique des entités belges. Une réponse qui n’a pas rassuré Ecolo.

« Nous avons une résolution qui est forte, qui comporte un certain nombre de points très importants. J’espère bien que vous pourrez aboutir et respecter les termes de cette résolution, mais il est clair que cela doit être vraiment dans les toutes prochaines semaines, parce que le calendrier fait que, après, ce sera un échec complet si vous n’y parvenez pas. J’espère bien que ce sera possible et que les différents ministres seront respectueux de leurs engagements de négociation » conclut Philippe Henry.

Pour visualiser l’intégralité de l’intervention et la réponse du Ministre, cliquez ici

Share This