Mardi passé, en Commission Economie du Parlement de Wallonie, Philippe Henry interrogeait le Ministre Jeholet sur l’avenir de la sidérurgie liégeoise, après l’annonce d’ArcelorMittal de son intention de vendre les lignes de galvanisation 4 et 5 de Flémalle, ainsi que de Ferblatil à Tilleur.

Le Ministre confirme être en contact avec les différents intervenants du dossier, dont la Commission Européenne qui est à l’origine de l’obligation de vente d’une partie de l’activité pour des questions de monopole sur le marché de l’acier.

La Commission européenne se prononcera sur le plan de désinvestissement présenté par ArcelorMittal le 23 mai prochain.

Il est important que les travailleurs et leur famille puissent rapidement avoir une vision claire de l’avenir, que la reprise des outils permette le maintien de l’emploi et que cette dernière ne fragilise pas les activités qui resteront sa tutelle du sidérurgiste. En particulier, le risque de morcellement de l’entreprise inquiète particulièrement les travailleurs.

Ecolo continuera à suivre ce dossier, afin de s’assurer que le Gouvernement wallon mettra en œuvre toutes les actions utiles pour atteindre ces objectifs.

> Pour prendre connaissance de la question de Philippe Henry et de la réponse du Ministre, cliquez ici.

 

Share This