Stéphane Hazée a ré-interrogé le Ministre Collin sur son projet de démantelement de l’Unité anti-braconnage. D’aucuns ont, en effet, « la conviction qu’il repose bien moins sur une volonté de meilleur fonctionnement que sur des règlements de compte » alors que la constitution de cette équipe spécialisée de l’UAB a permis d’atteindre des résultats significatifs, présente un réel intérêt pour la conservation de la nature et constitue une force de frappe via son équipe d’intervention.

L’UAB s’est montrée très efficace contre toutes les formes de braconnage, d’usage de pièges à mâchoires, de récolte de plantes protégées, d’infractions au bien-être animal, notamment.

Stéphane Hazée a pointé le fait que l’absorption des agents au sein du DNF pourrait constituer un réel drame pour la conservation de la nature et a invité le Ministre à faire demi tour !

Pour en savoir plus: lire la question orale de Stéphane Hazée du 23/04/2018 et l’échange qui s’en suivit.

Share This