Mercredi, Philippe Henry interrogeait le Ministre Crucke au Parlement de Wallonie, pour savoir si la Belgique allait enfin rejoindre les 8 pays européens demandant des objectifs climatiques plus contraignants et permettant de tenir les promesses de l’accord de Paris.

Tout se jouera en effet dans les prochaines semaines : si l’Europe rehausse ses objectifs, cela contribuera à faire évoluer les autres parties du monde et ainsi réduire l’écart entre objectif annoncé (-2° et si possible -1,5) et les engagements réellement pris actuellement (réchauffement prévisible de 4° !). 

Philippe Henry a donc appelé le Ministre à peser de tout son poids pour rehausser les ambitions. « Ce qui se joue ici dépasse très largement nos propres émissions. Nous sommes vraiment au cœur du débat climatique. Je crois que c’est très très important et j’espère bien que dans les prochaines semaines nous pourrons être fiers de la contribution que la Belgique aura éventuellement pu avoir et non pas baisser la tête par rapport à cette négociation climatique internationale » a-t-il conclu.

Share This