La soumission des routes nationales à la taxe kilométrique afin d'éviter le trafic de transit

Publié le 09/11/2016
Type : Question d'actualité

Monsieur le Ministre, 750 camions par jour, c’est le nombre de camions qui passent tous les jours dans le centre de Theux alors que le centre de Theux est justement interdit au plus de 10 tonnes. C’est quand même assez interpellant.

Depuis le 1er avril, vous avez instauré une taxe kilométrique principalement sur les autoroutes et quelques routes régionales qui taxent les kilomètres parcourus par les camions.

Immédiatement, je vous avais interpellé sur le fait qu’inévitablement, il y allait avoir toute une série de ces camions qui allaient quitter le réseau autoroutier pour aller dans toute une série de localités pour emprunter des routes qui, elles, sont gratuites.

On constate que c’est le cas à Pepinster et Ensival, à Eupen pour aller vers Malmedy. C’est le cas à Theux et à toute une série d’autres endroits. Vous en avez d'ailleurs pointé vous-même une quinzaine.

Aujourd’hui, vous ne nous avez toujours pas communiqué les chiffres du SPW, tous les comptages qui ont été effectués à ces différents endroits. Aujourd'hui, on peut lire dans la presse des chiffres qui ont été relayés de la part de la police locale.

Il nous dit que sur 12 jours, on a compté 9 000 poids lourds qui passaient tous les jours dans le centre de Theux.

Monsieur le Ministre, je vous pose la question aujourd'hui. Vous aviez annoncé l'évaluation pour le mois d'octobre. Nous sommes aujourd'hui en novembre. Je vous demande, Monsieur le Ministre, si enfin vous allez étendre le réseau de la taxe kilométrique pour intégrer tous ces endroits qui constatent une surcharge de charroi de camions qui n'ont rien à faire sur ces petites routes, mais qui doivent bien évidemment rester sur les autoroutes.

Aujourd'hui, ce n'est plus moi tout seul qui vous le demande. Je suis d'ailleurs rejoint par le collège communal de la Ville de Theux qui demande également à ce que l'on puisse intégrer la nationale 657 notamment à ce réseau soumis à taxe kilométrique pour ne plus faire en sorte que ce passage soit gratuit alors que l'autoroute, elle, est payante. Monsieur le Ministre, je vous demande si vous allez enfin pouvoir intégrer ces différents tronçons à la taxe kilométrique.


Visualiser l'intégralité de l'intervention

    Retour aux Interventions
Share This