La Politique agricole commune (PAC) sera une nouvelle fois réformée dès 2020.
Pour ECOLO, c’est l’occasion de répondre aux enjeux actuels de l’agriculture en Wallonie.

Il s’agit d’une opportunité pour:

  • assurer la reprise des fermes et l’accès des jeunes à la terre,
  • garantir des prix plus rémunérateurs pour les agriculteurs,
  • soutenir une agriculture écologiquement intensive,
  • fournir une alimentation saine et accessible aux consommateurs, réduire le gaspillage de nourriture,
  • protéger et restaurer la biodiversité et les ressources naturelles,
  • prévenir les changements climatiques.

La nouvelle PAC devra poursuivre des objectifs ambitieux à la fois pour les agriculteurs, pour les consommateurs et pour l’environnement.

Le budget, revu à la baisse, devra être rendu plus efficient ! De cette manière la PAC pourra bénéficier davantage aux pratiques agricoles durables, à l’agriculture familiale dans des exploitations de taille réduite et aux circuits alimentaires plus courts et que l’argent public pourra servir à la fourniture de biens publics.

Le projet de la nouvelle PAC devra être celui d’une politique agricole et alimentaire commune qui soutient la transition vers un modèle socialement, économiquement et environnementalement durable. Ecolo propose en particulier de substituer progressivement des paiements directs sur base de la surface par un paiement sur base d’emplois occupés en équivalent temps plein.

La Wallonie a la possibilité de faire connaître ses priorités dans le cadre de la position belge. Elle aura aussi à transposer et mettre en œuvre les orientations de la nouvelle PAC dans le cadre de son propre programme de développement rural.

ECOLO a déposé fin mai une résolution qui permet d’identifier les priorités stratégiques pour la Wallonie et de préciser les orientations de la mise en œuvre de la future PAC.

Cette résolution a déjà fait l’objet d’une présentation, puis de l’audition du service qui négocie la PAC pour la Wallonie et d’un échange de vue.

A l’occasion de la petite Foire de Semel et de la Foire de Libramont, les associations environnementales ont publié leur position sur la PAC post 2020 pour revoir à la hausse l’ambition de la proposition faite par la commission européenne le 1er juin. Elle rejoint sur de nombreux points les propositions d’Ecolo. Le débat est donc bien lancé !

Au Parlement de Wallonie, l’examen de notre résolution se poursuivra et les partis sont invités à y contribuer par des amendements pour aboutir autant que possible à une position forte et partagée !

Share This