Question orale - Évaluation de l'évolution de la situation sanitaire de la covid-19

Publié le 12/01/2021
Type : Question orale

Monsieur le Ministre-Président, nous continuons à suivre au jour le jour l'évolution des paramètres d'hospitalisation et de contamination dans notre pays. Globalement, ils témoignent de la reprise en main progressive par notre pays du contrôle de la pandémie, avec un nombre de personnes hospitalisées et un nombre de personnes en soins intensifs qui continuent de diminuer, de même, jusqu'il y a peu malheureusement, du nombre moyen de nouvelles contaminations, puisque depuis quelques jours, les paramètres ont repris une évolution problématique.

La situation est globalement encourageante, mais elle reste très critique, très tendue, puisque dans l'ensemble, les paramètres restent éloignés des objectifs de référence fixés.

À côté de cela, la situation dans plusieurs des États qui nous entourent n'est pas positive, et les mutations du virus suscitent toutes les attentions.

Tout ceci passe par des efforts importants de la population, des efforts qui s'inscrivent dans une durée qui devient très longue, avec une situation toujours plus dramatique pour les secteurs contraints de rester fermés. Je pense aussi à la vie sociale, à la vie culturelle, à la vie sportive, et a fortiori aux jeunes dans notre population.

Dans ce contexte, je suppose, tenant compte des dernières évolutions, le Gouvernement a décidé ce matin de prolonger le couvre-feu, en concertation avec les cinq gouverneurs wallons.

Il y a eu un comité de concertation il y a quelques jours. Il y en aura encore un fin de la semaine prochaine, si j'ai bien suivi.

Je voulais faire le point avec vous sur votre vision de l'évolution de ces paramètres.

Quelle est votre analyse de la situation ? Quelle est votre analyse comparative avec les autres Régions ?

Quelle est votre appréciation quant aux sources de contamination puisque cela reste un paramètre important pour prendre les mesures les plus appropriées ?

Quel est l'impact des retours de l'étranger, alors que ces séjours avaient été vivement déconseillés avant la trêve des confiseurs ? Par rapport à cela, quelle est l’évaluation faite par le Comité de concertation ? Quels enseignements en tirez-vous pour les étapes à venir ?

Les questions ici ne cherchent pas à faire du bruit, et à tirer un scoop des informations. On est ici avec un suivi régulier et constant pour faire le suivi de manière étayée des décisions et des perspectives notamment liées au Comité de concertation. À cet égard, des perspectives sont-elles concrètement préparées pour de prochains assouplissements, qu'il s'agisse des coiffeurs, des métiers de contact, de la culture, plus largement du lien social ?

On parle sans doute moins du lien social, mais les règles en matière de contacts dans la proximité de la vie de chacun restent également extrêmement strictes au moment où nous parlons.


Visualiser l'intégralité de l'intervention

    Retour aux Interventions
Share This