La loi discriminatoire envers les personnes LGBTQIA+ approuvée par la Hongrie

Publié le 05/07/2021
Type : Interpellation

Mme Ryckmans – Monsieur le Ministre-Président, le président de la Hongrie, Viktor Orbán, s'est, une fois de plus, distingué négativement avec la décision de son pays d'approuver, le 15 juin dernier, une loi qui discrimine les personnes LGBTQIA+.

Cette loi interdit les programmes éducatifs et les publicités mettant en scène des minorités sexuelles et des minorités de genre auprès des enfants mineurs.

Cette loi, qualifiée de « moyenâgeuse » par le Premier ministre De Croo, a provoqué un véritable tollé. « Il est temps de tracer une ligne rouge », a dit le Premier ministre.

Les ONG de défense des droits humains, comme Human Rights Watch, Amnesty International et Reporters sans frontières, ont également dénoncé l'adoption de cette loi et appelé les autorités européennes et les pays membres à agir contre cette attaque envers les libertés individuelles et les droits humains.

Cette décision hongroise a également suscité beaucoup de débats sur les possibilités réelles pour les instances européennes de réagir à cette provocation de la part des autorités hongroises et d'inquiétudes au vu de l'attitude de soutien affichée par le Premier ministre de la Slovénie, un pays qui va assumer la présidence de l'Union européenne pour six mois.

(...)


Accéder à l'intervention

Visualiser l'intégralité de l'intervention

    Retour aux Interventions
Share This